Français English Nederlands
Réussir sa transformation numérique

L'ERP dans un environnement cloud hybride

Voulez-vous savoir quelles exigences un système ERP moderne doit satisfaire pour offrir à votre entreprise la bonne agilité?

Lire la suite

Réussir sa transformation numérique

Le monde a changé ; votre entreprise est-elle adaptée à la nouvelle réalité ?

La transformation numérique bat son plein.  Nuage, réseaux sociaux, mobile et big data : voilà les principaux moteurs de cette évolution vers une fusion des mondes digital et physique. Les consommateurs vivent déjà à l'heure du numérique. Comment adapter votre entreprise pour répondre à leurs besoins ?

Sans nous en rendre compte, nous sommes connectés en permanence à l’Internet. Tout au long de la journée (et de la nuit), nous consultons notre smartphone pour travailler, acheter des produits et échanger des expériences. Nous vivons déjà à l’ère numérique, où tous les individus et objets sont interconnectés. Nos questions reçoivent une réponse instantanée, les produits que nous commandons sont parfois livrés le jour même. Pour beaucoup d’entre nous, ne pas disposer d’Internet pendant un certain temps est aussi grave qu’être privé d’eau du robinet. Les consommateurs veulent des produits et services personnalisés, disponibles à tout instant. Plus que jamais, les entreprises doivent connaître les attentes de leurs clients si elles ne veulent pas connaître la même mésaventure que Kodak…

Transformation numérique : vers une interconnexion universelle

L’expression « transformation numérique » désigne l’impact des technologies sur les procédures d’entreprise, les individus, la vie économique et la société. Les entreprises numériques ont recours à des réseaux digitaux pour entretenir leurs relations avec les collaborateurs, clients, fournisseurs et autres parties. Lorsque cette transformation est déjà bien avancée, des machines intelligentes et des techniques d'analyse de pointe s’allient pour optimiser la gestion de la chaîne logistique. Dans un tel environnement numérique, tous les paramètres sont mesurés en permanence et les données obtenues servent de base aux décisions (automatisées).

 Mais la plupart des entreprises n’en sont pas encore là.  Pour progresser sur cette voie, elles devront exploiter les nouvelles possibilités offertes par les applications mobiles, les réseaux sociaux et les big data. Si cela ne pose pas trop de problèmes aux start-ups, les exigences sont par contre plus fortes pour les entreprises qui doivent adapter leur organisation.  Elles devront remplacer ou compléter leurs moyens de production et leurs canaux de vente et de marketing traditionnels en vue d’offrir des services plus rapides à leurs clients, et ce, par voie numérique. 

Dans toutes les révolutions industrielles, les technologies de pointe constituent le moteur du changement. Mais les hommes doivent pouvoir gérer ces nouveaux outils et adapter en conséquence leurs modes de travail et de collaboration. Il est crucial de mettre en place une culture d’entreprise dynamique à l’aide de jeunes millennials qui connaissent bien les habitudes et attentes des clients. Une culture ouverte doublée d’un esprit d'entreprise est le meilleur moyen de réagir rapidement aux évolutions du marché. Elle suppose que le management et les collaborateurs s'informent mutuellement des changements majeurs qui se produisent.

La mesure et le croisement des données : la clé du succès

Le succès actuel des entreprises passe par la bonne gestion des informations, que l’on trouve en grande quantité aussi bien en entreprise qu’en dehors. C’est pourquoi on doit continuellement s’adapter aux nouvelles attentes des clients, ce qui ne peut se faire que si l’on dispose des ressources et canaux technologiques nécessaires. Les données issues de ces interactions, croisées ou non, fournissent des indications précieuses. Cela va de l'analyse des clics sur le site de vente en ligne à la mesure des préférences produits des consommateurs dans les réseaux sociaux.

L’utilité des nouvelles technologies ne se limite pas seulement à la communication entre l’entreprise et ses clients et prospects, mais concerne aussi les interactions entre les collaborateurs, d'une part, et entre les machines, d’autre part. Les entreprises génèrent constamment des données : des ordres d'achat et données de paiements aux informations sur la pression d'huile des moteurs et les niveaux de vibration des machines. Désormais d’un prix abordable, les capteurs permettent de disposer d'une mine de données sans dépenser une fortune. En recourant aux big data, à la visualisation des données et à l'informatique décisionnelle, on peut analyser des informations de diverses sources pour prendre les bonnes décisions.

Une meilleure maîtrise de la chaîne logistique grâce aux données

L'entreprise AACo, principale productrice de viande en Australie, offre un bel exemple pratique. Dans sa gestion d’actifs, elle utilise des big data, des capteurs et des applications mobiles pour garantir la surveillance des vaches et des pompes à eau. Elle est ainsi en mesure de prendre des décisions en temps réel. Grâce à JD Edwards et à l’utilisation de « smartwatches », les collaborateurs peuvent directement voir où se trouvent les bêtes et vérifier le statut des pompes à eau. L'entreprise maîtrise ainsi plus efficacement ses actifs. Par ailleurs, AACo n’est plus la somme de différentes entreprises, mais a réussi à intégrer toutes ses branches d'activités.

Les décisions peuvent aussi être prises automatiquement, par exemple en matière de gestion des stocks. À cet égard, l’entreprise Trek Bicycle a réalisé une démonstration de faisabilité intéressante. Elle a fixé un capteur à chaque étagère pour mesurer la hauteur du stock en centimètres et la transmettre par Internet. Si la hauteur est inférieure ou égale au point de commande, l’ID du capteur est converti en numéro d’article. L’existence d’éventuels ordres d'achat en cours est contrôlée instantanément. S'il n’y en a pas, un nouvel ordre d’achat est établi via un service Web. Au même moment, un e-mail est envoyé à l’acheteur.

Comme vous le voyez, les possibilités de transformation numérique existent déjà bel et bien. Le seul obstacle à leur mise en œuvre est votre succès actuel. Car une entreprise en pleine santé est peu encline à adopter de nouvelles façons de penser et de travailler. Le monde a changé ; c’est maintenant le tour de votre entreprise.